Cartouche encre pas cher et Toner laser à prix discount : Livraison rapide et expresse en 24 heures de cartouches jet d'encre compatibles et Toner laser compatible pour imprimante, photocopieur, fax.
Toners et Cartouches pour imprimantes : BROTHER, CANON, EPSON, HP (Hewlett Packard), KONICA, KYOCERA, LEXMARK, SAMSUNG, XEROX... Easy Cartouche, le site moins cher en consommables d'imprimantes !

Les résultats de la pré-COP

Durant 3 jours, de nombreux ministres de l’environnement et de l’énergie du monde se sont rendus à Paris dans le but de préparer la COP21 en travaillant sur un texte, afin qu’un accord soit plus facilement atteint en décembre prochain.

C’est donc du dimanche 8 novembre au mardi midi, que la soixantaine de ministres avaient préparé le terrain. La pré-COP a-t-elle vraiment permis d’avancer sur le sujet du climat dans le monde ?

La conclusion du ministre des affaires étrangères

Selon Laurent Fabius, futur président de la COP21, “un compromis ambitieux est à notre portée”.

L’objectif de cette répétition générale n’était pas tellement de toucher au “brouillon” du futur accord que l’on espère aboutir de la COP21, mais plutôt d’avancer sur différents points concernant la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour l’instant, avec les engagements promis par les différents Etats, la somme de ces contributions amènerait vers une augmentation de 3°C voire 3,5°C. Cela est encore bien trop élevé, puisque nous savons que l’accord doit permettre une augmentation maximale de 2°C.

Une tache qui reste considérable pour parvenir à un accord

Bien que les discussions et le travail de tous les ministres, qui ont fait le déplacement ces trois jours à Paris, ont permis de faire de belles avancées avant la COP21, le ministre des affaires étrangères conclu qu’il reste tout de même un travail considérable à effectuer afin de parvenir à un accord mondial applicable.

Cependant le constat positif est la volonté partagée par tous les pays représentés durant ces trois jours, de parvenir à cet accord mondial en décembre prochain au Bourget, à Paris. Les différents Etats vont donc tenter de réviser à la hausse leurs engagements afin de limiter le réchauffement climatique à l’augmentation de 2°C prévue.

Nous espérons tous que cette pré-COP aura permis de faciliter l’accord de décembre prochain, qui devrait être mis en place dès 2020.

Pour obtenir plus d’information sur la conclusion de la pré-COP, cliquez ici.

825121--www.liberation.fr

12 nov 2015
Laisser une réponse

Les commentaires sont fermés.