Cartouche encre pas cher et Toner laser à prix discount : Livraison rapide et expresse en 24 heures de cartouches jet d'encre compatibles et Toner laser compatible pour imprimante, photocopieur, fax.
Toners et Cartouches pour imprimantes : BROTHER, CANON, EPSON, HP (Hewlett Packard), KONICA, KYOCERA, LEXMARK, SAMSUNG, XEROX... Easy Cartouche, le site moins cher en consommables d'imprimantes !

Les opérations préparées avec l’impression 3D

Grâce à la performance toujours croissante des imprimantes 3D, il devient presque évident qu’elles soient utilisées dans tous les domaines notamment dans celui de la médecine.

Dans le domaine médical, l’imprimante 3D peut être utilisée de plusieurs façons différentes. En effet, les éléments modélisés au préalable sur ordinateur puis imprimés en 3D peuvent être utilisés en tant qu’organes greffés directement dans le corps du patient, tels que la cage thoracique ou les implants dentaires que nous vous avions présentés dans des articles précédents. Mais ce n’est pas leur seule fonction.

L’imprimante 3D pour préparer

Certaines opérations sont plus difficiles à préparer que d’autres pour les chirurgiens qui ne peuvent se baser que sur des scanners 2D pour les préparer. C’est le cas des transplantations rénales. Cela est plus compliqué pour le chirurgien car il doit s’imaginer mentalement le volume en 3D de la tumeur qu’il a simplement pu voir en 2D.

Pour remédier à ce problème, le CHU de Bordeaux, Centre Hospitalier Universitaire, a décidé d’avoir recours à l’impression 3D pour la préparation de ce type d’opérations.

La technologie 3D utilisée

Afin de préparer au mieux les opérations, le service urologie du centre hospitalier aura recours à l’impression 3D de spécimens en couleur et transparents. Ces modèles seront imprimés à l’aide d’une technologie multi-matériaux et couleur, l’imprimante 3D Objet500 Connex3.

Le modèle imprimé en 3D représente la tumeur du patient, les vaisseaux principaux ainsi que les artères, chacun de couleur différente afin de permettre au médecin d’éviter de causer des dommages.

Selon le CHU de Bordeaux, l’impression 3D de modèles d’organes ne peut se limiter uniquement à la chirurgie rénale et devrait être adaptée à toutes les autres parties du corps humain. Cela pourrait également servir pour la formation du chirurgien ainsi que pour expliquer au patient l’opération qu’il va subir.

Pour obtenir plus d’information sur l’impression 3D dans les hôpitaux, cliquez ici.

article_chubordeaux53dnatives.com

23 Oct 2015
Laisser une réponse

Les commentaires sont fermés.