Cartouche encre pas cher et Toner laser à prix discount : Livraison rapide et expresse en 24 heures de cartouches jet d'encre compatibles et Toner laser compatible pour imprimante, photocopieur, fax.
Toners et Cartouches pour imprimantes : BROTHER, CANON, EPSON, HP (Hewlett Packard), KONICA, KYOCERA, LEXMARK, SAMSUNG, XEROX... Easy Cartouche, le site moins cher en consommables d'imprimantes !

L’argile, une alternative plus écolo que le ciment

Le béton a beau être fait avec des matériaux naturels et recyclables, il n’en reste pas moins que sa conception entraîne une consommation d’énergie non négligeable et peut nécessiter l’utilisation d’additifs extrêmement nocifs pour l’environnement. Néanmoins, c’est une matière indispensable pour les constructions par exemple. Pour contrer cet impact négatif, deux français ont mis au point une alternative écologique qui permettra de produire un matériau de construction beaucoup moins nocif pour la planète.

L’impact du béton ordinaire sur l’environnement

Le béton est une importante source de pollution qui est due d’une part à sa fabrication (réaction chimique, cuisson, transformation…) et d’autre part à son exploitation comme par exemple le transport du ciment. De plus l’industrie bétonnière doit utiliser du sable pour la fabrication de cette matière, soit 75% des plages du monde se sont vues extraire une partie de leur sable. Pour la construction d’une maison, plus de 200 tonnes de sable sont nécessaires, on assiste donc à un épuisement de nos ressources naturelles…

Une alternative plus respectueuse

David Hoffmann et Julien Blanchard ont développé un procédé dénommé HP2A pour «  haute performance activation alcaline ». Une matière composée principalement d’argile, qui produit 20 fois moins de dioxyde de carbone et donc respectueuse de l’environnement. Autre avantage très important pour les constructeurs, cette argile est aussi résistante et solide que du béton. De plus, contrairement au ciment traditionnel, le HP2A est recyclable jusqu’à 40 ans après son utilisation et peut être ainsi réutilisé de nombreuses fois.

Leur « ciment argileux »  est obtenu grâce à un mélange d’eau et d’un sable «  quelconque », mais aussi des matières végétales telles que le chanvre ou des agrégats de construction. En utilisant, le HP2A, il ne sera plus nécessaire d’importer des tonnes de sable, on pourrait directement se servir dans les déserts, dont le sable était jusqu’alors considéré comme impropre pour les travaux publics.

Une belle alternative, qui promet de révolutionner l’industrie bétonnière… En attendant ce ciment « écolo » ne sera produit qu’à partir de 2017 !

Photo_officielle_Bloc_HP2A_160511_BD

(Copyright : HP2A Technologies – Photo Ocean Production)

5 Mai 2016
Laisser une réponse

Les commentaires sont fermés.