Cartouche encre pas cher et Toner laser à prix discount : Livraison rapide et expresse en 24 heures de cartouches jet d'encre compatibles et Toner laser compatible pour imprimante, photocopieur, fax.
Toners et Cartouches pour imprimantes : BROTHER, CANON, EPSON, HP (Hewlett Packard), KONICA, KYOCERA, LEXMARK, SAMSUNG, XEROX... Easy Cartouche, le site moins cher en consommables d'imprimantes !

La tour Eiffel obtenue en seulement 4 mois grâce à l’impression 3D

Initialement créée à des fins de prototypage, l’impression 3D ou fabrication additive s’est développée pour devenir un nouveau procédé de fabrication. Cette technique permet tant de fabriquer des produits finis que des prototypes et s’avère avantageuse dans un certain nombre de cas. En effet, l’impression 3D permet la personnalisation de masse, la réalisation de formes complexes mais également la production de petites séries, à des prix compétitifs et surtout très rapidement. C’est pourquoi le cabinet Fabulous a voulu prouver son extrême rapidité en simulant la construction de la tour Eiffel, qui ne prendrait aujourd’hui que 4 mois grâce à l’impression 3D.

Une technologie qui révolutionne la construction

Fabulous a voulu tester la rapidité de cette nouvelle technologie qui a réussi à révolutionner de nombreux secteurs d’activités et notamment la société en général puisque certains modèles sont prévus pour des usages personnels (Prototypes d’objets, imprimante 3D culinaire…). Le cabinet a donc voulu tester en combien de temps la tour Eiffel serait construite avec l’impression 3D. Notons que cette  » belle parisienne » a été réalisée en 2 ans, 2 mois et 5 jours entre 1887 et 1889. Le résultat de l’étude obtenue est: cette même construction ne prendrait que 4 mois et 24 jours selon Fabulous.

Une tour Eiffel plus légère et plus solide

Grâce à l’impression tridimensionnelle la construction est beaucoup plus rapide et efficace mais elle permettra d’obtenir également un résultat beaucoup léger que l’original. Selon la simulation le poids de la tour Eiffel(10 100) aurait pu être allégée d’environ un tiers en conservant les mêmes caractéristiques mécaniques. Le fait d’allier optimisation topologique et impression 3D permet d’obtenir des objets plus allégés de haute performance. Et le plus impressionnant, c’est que sa solidité est en encore plus grande que celle de l’acier traditionnel.

Par sa performance l’imprimante 3D est déjà utilisée pour fabriquer des pièces métalliques par fusion laser pour une variété d’industries, notamment l’aérospatiale, les soins dentaires, les industries médicales et l’industrie de l’outillage… Et à ce rythme, elle promet de révolutionner le secteur du BTP.

La Tour sublimée

21 mai 2016
Laisser une réponse

Les commentaires sont fermés.