Cartouche encre pas cher et Toner laser à prix discount : Livraison rapide et expresse en 24 heures de cartouches jet d'encre compatibles et Toner laser compatible pour imprimante, photocopieur, fax.
Toners et Cartouches pour imprimantes : BROTHER, CANON, EPSON, HP (Hewlett Packard), KONICA, KYOCERA, LEXMARK, SAMSUNG, XEROX... Easy Cartouche, le site moins cher en consommables d'imprimantes !

La NASA adopte l’impression 3D

La Nasa vient de dévoiler son grand projet d’investissement dans l’impression 3D. L’objectif est de pouvoir envoyer une machine « autonome » directement dans l’espace pour pouvoir extraire et ramener sur Terre des astéroïdes pour qu’ils puissent être étudiés. En l’occurrence, cette stratégie reflète l’espoir d’avoir accès à des minéraux, de l’eau… afin de subvenir aux besoins terrestres et de déterminer si réellement la conquête spatiale serait possible.

Le projet RAMA une véritable innovation

Le projet baptisé RAMA pour Reconstituting Asteroids into Mechanical Automata a été mené à la fois par la NASA mais aussi par Made in Space, une entreprise américaine connue pour avoir développé la première imprimante 3D installée à bord de la Station Spatiale Internationale. L’idée est donc de créer un astéroïde motorisé et entièrement autonome. RAMA sera donc envoyé par la suite directement dans l’espace. Le robot ira se fixer sur l’astéroïde en question puis il extraira le futur matériau d’impression afin d’être renvoyé aux chercheurs qui fabriqueront un système de propulsion et de navigation à l’aide des technologies d’impression 3D. Le plus impressionnant, repose sur la technologie qui permettra à chaque robot de se transformer en vaisseau spatial autonome, pour éviter d’envoyer à chaque fois des navettes pour tout les astéroïdes étudiées.

Le projet nécessitera a peu près 20 ans…

Néanmoins, ce projet extrêmement novateur n’est pas tout a fait prêt a être fonctionnel. La mise en place de RAMA prendra environ 20 ans et a déjà reçu une aide de 100 000 dollars et attend encore des fonds supplémentaires à hauteur de 500 000 dollars.

Notons bien que ce n’est pas la première fois que la NASA fait appel à la technologie de l’impression tridimensionnelle. Cette dernière avait utilisé des imprimantes 3D afin de modéliser des astéroïdes.

En espérant que cet ultime projet aboutira…

coverasteroide

(Image: 3dnatives.com)

11 juin 2016
Laisser une réponse

Les commentaires sont fermés.